Runway status lights (RWSL)

Système mis en œuvre à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle (CDG)

Le RWSL est un système d’avertissement de sécurité intégralement automatisé qui vise à réduire le nombre et la gravité des incursions sur piste et, partant, le nombre d’accidents de piste, sans interférer avec les opérations aéroportuaires.

Il améliore la perception de la situation opérationnelle par les pilotes et les conducteurs de véhicules, en indiquant directement l'état d'occupation des pistes grâce à un dispositif autonome d’illumination de feux encastrés dans le revêtement des pistes et des voies de circulation au sol. Son concept opérationnel est axé sur la capacité à prévenir au minimum l’un des aéronefs ou des véhicules impliqués dans un scénario de conflit et, dans certains cas, à émettre des avertissements supplémentaires à toute personne concernée, dans un souci de sécurité accrue. Le système RWSL est compatible avec les procédures existantes.

Technologie

Le RWSL fait appel à des données de surveillance fusionnées, traitées selon des techniques complexes de logique d’état et de sécurité. Ces données de sécurité sont ensuite transmises automatiquement aux pilotes et aux conducteurs de véhicules au moyen de trois types de feux encastrés dans le revêtement des aires aéroportuaires.

Runway Status Lights in-pavement lightsLes Runway Entrance Lights (REL) sont placés à l’intersection des pistes / voies de circulation au sol (une ligne de feux, longeant l’axe central de la voie de circulation au sol, du point d’attente CAT 1, situé à 90 m environ de l’axe de la piste, jusqu’à la piste) et sont visibles par les pilotes et les conducteurs de véhicules qui se dirigent vers la piste. Ces feux préviennent les pilotes et les conducteurs de véhicules qu’il est dangereux d’entrer sur la piste, ou de la traverser, car celle-ci est occupée, ou le sera sous peu, par du trafic circulant à une vitesse élevée, tel qu’un aéronef au décollage ou à l’atterrissage.

Remarque : en cas de mise en œuvre des procédures LVP (low visibility procedure) à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle (CDG), le comportement des REL demeure inchangé. Il convient de noter qu’il n’y a pas de REL entre les points d'attente CAT 3 (situés à environ 150 m de l'axe de la piste) utilisés en LVP et les points d'attente CAT 1.

Les Takeoff Hold Lights (THL) sont placés sur la piste, aux points de départ (double ligne de feux longue d’environ 450m), et sont visibles par le pilote en position de décollage. Ces feux préviennent le pilote qu’il est dangereux de décoller car la piste est occupée par un autre aéronef ou véhicule.

Les Runway Intersection Lights (RIL) sont placés le long des pistes, à proximité d’une intersection entre deux pistes. Ils préviennent les pilotes en phase de roulage au décollage ou à l’atterrissage qu’il est dangereux de pénétrer sur une piste ou de traverser l’intersection de pistes située devant.

Remarque : les feux d’intersection de pistes ne sont pas mis en œuvre à CDG.

Le concept repose sur quatre phases :

Données de surveillance : Le système RWSL utilise les techniques existantes de surveillance d’aéroport, en association avec des techniques évoluées de fusion de données et de logique d’état, pour commander automatiquement les feux d’état de piste encastrés dans le revêtement des voies et des pistes de l’aéroport. Le RWSL connaît l’emplacement de tous les aéronefs et véhicules présents sur les voies et pistes de l’aéroport ainsi que celui des aéronefs au départ ou à l’arrivée grâce aux informations en provenance des radars de surface (SMR), des radars de surveillance d'aéroport, du GPS et des systèmes de multilatération, basés sur le traitement de la différence entre les temps de réception des réponses aux interrogations des aéronefs équipés de transpondeurs.

Fusion des données de surveillance : La fusion RWSL exploite toutes les sources de données disponibles pour créer des pistes « propres » qui seront au final soumises à l’automate fini et à la logique du système d’illumination. Elle permet de générer des pistes à partir d’une source de surveillance unique ou de sources multiples et, partant, de surmonter les problèmes liés au mauvais fonctionnement ou à la non-existence de capteurs ou d’équipement. Cette flexibilité constitue un atout extrêmement précieux, qui renforce la capacité du RWSL à apporter un gain de sécurité dans diverses situations.

Tableau de l’état des REL pendant la procédure de départ
Comportement de l’aéronef À l’arrêt sur la piste dans l’attente d'une clairance de décollage Début du roulage au décollage Accélération (> 25-30 kt) Passage des intersections avec les voies de circulation Rotation et début de la montée
Statut de l’aéronef dans le processeur RWSL STP (À l’arrêt) TAX (Taxi) DEP (Départ) DEP (Départ) AIR (En vol)
REL ÉTEINTS ÉTEINTS ALLUMÉS ÉTEINTS aux emplacements ne présentant aucun risque, ALLUMÉS en aval ÉTEINTS partout

Ordinateur de commande des feux : Sur la base des données issues de la surveillance, de la fusion des données de surveillance et de la logique de sécurité, l’ordinateur de commande des feux (Light Control Computer – LCC) donne ensuite au système de balisage du terrain (Field Lighting System - FLS) l’ordre d’activer ou de désactiver les feux installés sur et aux alentours des pistes équipées. L’illumination de ces feux indiquera au pilote ou aux conducteurs de véhicules le statut de la piste ou des intersections de pistes.

Protocole pour les opérations

Pour que le système soit efficace, il est impératif que les pilotes et les conducteurs de véhicules se conforment au protocole établi lorsque les feux d’état de piste sont rouges. Les utilisateurs seront formés pour réagir aux feux d’état de piste de la manière suivante :

Runway Entrance Lights (REL)

  • Lorsque les REL sont rouges, il est dangereux d’entrer sur la piste ou de la traverser ; les pilotes/conducteurs de véhicule sont tenus de s’arrêter immédiatement.
  • Lorsque les REL sont éteints, les pilotes/conducteurs de véhicules doivent obtenir une clairance de l’ATC pour entrer sur la piste ou la traverser. 

Remarque : en cas de passage en LVP à CDG, le comportement des REL (présents depuis les points d’attente CAT 1 jusqu’à la piste) demeure inchangé, et le protocole ci-dessus pour les pilotes et les conducteurs de véhicule reste le même (si les REL sont rouges, stopper immédiatement et contacter l'ATC). En LVP, les points d’arrêt CAT 3 sont utilisés et les barres d’arrêt lumineuses situées à ces points sont activées. Il convient de ne pas confondre ces barres d’arrêt avec les REL ; les barres d’arrêt sont commandées par les contrôleurs de tour et leur désactivation doit toujours être associée à une clairance ATC, tandis que les REL sont intégralement automatisés et constituent une mesure de sécurité supplémentaire.

Takeoff Hold Lights (THL)

  • Si l’avion est aligné, en phase d’attente, sur la piste de décollage et que les THL soient rouges, il est dangereux de décoller et les pilotes doivent demeurer en position d’attente de décollage.
  • Si le roulement au décollage a commencé et que les THL passent au rouge, les pilotes doivent stopper l’avion en toute sécurité et notifier à l’ATC qu’ils se sont arrêtés en raison des feux rouges.

En tout état de cause, si les pilotes jugent dangereux de suivre le protocole établi, il leur faut procéder selon leur meilleure appréciation de la sécurité (étant entendu que l’illumination des feux RWSL indique un conflit potentiel) et contacter l’ATC dès que possible. Lorsque les feux RWSL contredisent les clairances du contrôle de la circulation aérienne, les pilotes et les conducteurs de véhicules répondront d’abord aux feux d’état de piste, puisque ceux-ci sont conçus comme un filet de sauvegarde de secours en cas d’erreur humaine. Inversement, les pilotes et les conducteurs de véhicules sont au fait que le RWSL ne constitue qu’un système d’avertissement de sécurité et que la non-illumination de ces feux ne doit JAMAIS être interprétée comme une clairance du contrôle de la circulation aérienne.

Le RWSL ne présente que deux états de fonctionnement :

  • ALLUMÉS – les feux sont rouges ;
  • ÉTEINTS – les feux sont éteints.

Remarque : les feux RSWL ne s’allument jamais en vert pour indiquer que la situation est sûre ou pour donner une clairance.

Formation au RWSL en quatre scénarios

Afin d'aider les pilotes et les conducteurs de véhicules à avoir la bonne réaction face aux feux d'état de piste dans un aéroport qui en est équipé, quatre scénarios sont mis à leur disposition pour leur permettre de se familiariser avec ce système. Après s'être assurés d'avoir bien compris les informations contenues dans ces scénarios, ils peuvent tester leur réaction face aux feux d'état de piste au moyen des tests d’auto-évaluation qui leur sont destinés.

Scénario 1 : décollages et traversées multiples (en conditions nominales) 

Le Scénario 1 illustre le comportement de base du système RWSL sur et autour de la piste 27L. Il montre comment les dispositifs lumineux THL et REL fonctionnent en cas de traversée de piste et de décollage. Il correspond à une situation typique, très courante sur les pistes de CDG. Télécharger le Scénario 1.

Scénario 2 : alignements, décollages et traversées multiples (en conditions nominales)

Le Scénario 2 illustre le comportement de base du système RWSL sur et autour de la piste 27L. Il montre comment les dispositifs lumineux THL et REL fonctionnent en cas de multi-alignements, de décollages et de traversées de piste multiples. Télécharger le Scénario 2.

Scénario 3 : atterrissages, traversées et décollages multiples (en conditions nominales)

Le Scénario 3 illustre le comportement du système RWSL sur et autour de la piste 27L. Il montre comment les dispositifs lumineux THL et REL fonctionnent en cas d’approche, de traversée de piste et d’alignement au décollage. Il illustre l’utilisation de la piste intérieure en mode mixte (départs et arrivées sur la piste intérieure), ainsi qu’avec un véhicule. Le scénario prévoit un atterrissage (illustration du dispositif REL), une traversée de piste alors qu'un avion est déjà aligné sur celle-ci (illustration du système THL) et un décollage (illustration du dispositif REL). Télécharger le Scénario 3.

Scénario 4 : départ interrompu (en conditions nominales)

Le Scénario 4 illustre le comportement de base du système RWSL sur et autour de la piste 27L. Il montre le fonctionnement des dispositifs lumineux THL et REL en cas d’interruption de décollage. Il prévoit un décollage alors qu’un autre avion traverse la piste, forçant ainsi le premier avion à interrompre son décollage (illustration du dispositif THL). Deux aéronefs sont impliqués dans cette séquence d'événements (un aéronef au décollage et un aéronef traversant la piste 27L). Télécharger le Scénario 4.

Tests d'auto-évaluation

Les informations ci-dessus sont-elles suffisamment claires ? Dans ce cas, nous vous invitons à tester votre réaction face aux feux d'état de piste au moyen de notre test d’auto-évaluation.

TEST À L'INTENTION DES PILOTES   TEST À L'INTENTION DES CONDUCTEURS DE VÉHICULES

Nous vous invitons également à nous faire part de votre expérience au moyen du formulaire ci-dessous.

FORMULAIRE DESTINÉ AUX PILOTES   FORMULAIRE DESTINÉ AUX CONDUCTEURS DE VÉHICULES

Runway Status Lights Support team

Contact us for any questions regarding Runway Status Lights.